top of page

À la découverte de TE.O !

Jeune artiste de la scène R'n'B sud-coréenne, TE.O a accepté de faire connaissance avec son public français au travers d'une première interview européenne.

Jeune artiste de la scène R'n'B sud-coréenne, TE.O a accepté de faire connaissance avec son public français au travers d'une première interview européenne. Le chanteur vient d'ailleurs de réaliser un nouveau morceau, "Payphone", le 17 Février dernier. L'occasion pour notre équipe de partir à sa rencontre et de vous le présenter !

 

KRM - Bonjour TE.O ! Merci de nous accorder cette interview. Est-ce que vous pourriez vous présenter au public français et européen ?

TE.O - Bonjour, je suis TE.O, un chanteur-parolier coréen.


KRM - Il y a quelques jours, le 17 Février, vous avez réalisé votre premier come-back de 2023 avec le titre “Payphone”. Pouvez-vous nous présenter ce nouveau titre ? Quelle est son histoire ?

TE.O - Ma nouvelle chanson "Payphone" est un morceau de jazz & R'n'B, et le titre est en rapport avec un téléphone public dans la rue. Récemment, j'ai eu une situation où mon téléphone était cassé, j'ai donc dû utiliser un téléphone public. Je pensais que l'utilisation d'un téléphone public serait une bonne idée pour ma chanson, alors j'ai décidé de créer cette chanson basée sur cette expérience.

KRM - “Payphone” mixe une base R’n’B avec des sonorités jazzy et une touche rétro que l’on peut observer sur le MV. Quelles sont vos influences musicales ? En quoi ce mélange de sonorités vous représente ?

TE.O - Je pense que mes influences musicales sont un mélange de musique pop, R&B et hip-hop. L'idée musicale de "Payphone" vient de mon ami, Siu, qui a produit la chanson avec moi.

Il m'a suggéré d'essayer un style R'n'B jazzy. Et j'ai accepté. Il est difficile d'expliquer que c'est ce qui représente ma musique car j'aime expérimenter différents styles et amener mon propre son.


KRM - Quand on remonte en arrière et que l’on écoute vos différentes sorties, il y a un sentiment très positif qui se dégage. “BOMB” ou encore “PARADISE” parlent toutes deux d’amour et transmettent un sentiment positif. Au contraire de “Paint over” sorti l’an passé. Comment composez vous vos titres ? De quoi vous inspirez-vous pour écrire vos morceaux ?

TE.O - Parfois, je note des titres ou des thèmes pour des chansons que je veux créer. Quelques fois, je trouve d'abord un titre, puis je crée la mélodie, tandis que d'autres fois, je crée d'abord la mélodie, puis je décide du titre. Pour ma musique, je puise mon inspiration dans diverses sources, notamment ma vie quotidienne, des films, livres et mon imagination.


KRM - Avant de débuter en solo, vous avez fait partie de deux groupes. Pourquoi avoir fait le choix d’une carrière solo ? Est-il plus facile pour vous de vous exprimer seul ?

TE.O - Chacun a eu la chance de faire des activités en solo. Finalement, les activités en solo pour nous tous étaient beaucoup plus attrayantes que lorsque nous étions en groupe, et nous nous sommes séparés car pour chacun montrer notre style. Je pense que cela me représente mieux car je m'exprime pleinement en solo.


KRM - Et qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir faire carrière dans l’industrie musicale ?

TE.O - Rien de spécial. J'aime la musique depuis que je suis petit. Alors j'ai décidé d'en faire.

KRM - Vos premières années de carrière ont-elles été perturbées par la crise du coronavirus ? Certains groupes et artistes ont dû freiner leur carrière. Comment avez-vous vécu cette période ?

TE.O - En tant que musicien indépendant, je me suis concentré uniquement sur la préparation de mes albums personnels, il est donc vrai que la pandémie a rendu difficile toute tentative d'activités extérieures. Cependant, comme je n'avais au départ aucune activité de prévue (concerts, émissions, etc), je ne peux pas dire que j'ai été grandement touché. Comme tout le monde un peu partout dans le monde, j'ai vécu des perturbations et des difficultés dans ma vie quotidienne en raison des effets de la pandémie.


KRM - Aujourd’hui que le monde s’ouvre à nouveau, on observe un fort développement de l’industrie musicale coréenne à l’internationale. Souhaitez-vous vous produire sur des scènes européennes et américaines un jour ?

TE.O - Tout est possible, je veux absolument créer des opportunités.


KRM - Vous avez déjà fait quelques collaborations. Quels sont les artistes avec lesquels vous aimeriez collaborer et pourquoi (coréen comme international) ?

TE.O - Tous les artistes sont les bienvenues. Je veux collaborer avec des artistes nationaux qui sont des chanteurs R'n'B ou des rappeurs, ainsi qu'avec des artistes étrangers.


KRM - L’année 2023 venant tout juste de débuter, quels sont vos projets sur les mois à venir ?

TE.O - Bien que joindre les deux bouts au jour le jour soit difficile, je prévois de sortir régulièrement des albums.


KRM - Pour conclure cet interview, avez-vous quelques mots à partager à nos lecteurs qui vous découvrent aujourd’hui ?

TE.O - S'il vous plaît, écoutez ma musique, recherchez-la et accordez-moi beaucoup d'attention et d'amour.

Merci !


 

Un grand merci à TE.O et à Laury pour avoir rendu cette interview possible.


187 vues

Commentaires


bottom of page