top of page

ATEEZ enflamme l'AccorHotels Arena !


Initialement prévu en début d’année, c’est finalement le 4 mai que ATEEZ a performé sur la scène de l’AccorHotels Arena. Groupe et fans ont su faire preuve de patience jusqu’à cette date tant attendue ! Retour sur un show où les Atinys ont pu prouver, une nouvelle fois, tout leur soutien à l’octuor.


Il est tout juste 18h quand les portes s’ouvrent laissant les fans impatients rejoindre fosse et gradins pour un concert à guichets fermés. Le staff de l’arène, qui a déjà accueillie les plus grands artistes internationaux, est bien rôdé et l’entrée se fait sans heurts. A l’intérieur, une ambiance exceptionnelle ! Sur les trois écrans surplombant la scène, les plus célèbres MV du groupe accentuent l’excitation des fans. Ces derniers reprennent en chœur l’ensemble des morceaux, se chauffant la voix pour la performance à venir.


20h ! La salle plonge dans le noir et alors que l’intro débute. Des cris de joie se font entendre ! Au tombé de rideau, les Atinys font trembler, une première fois, les planches de l’AccorHotels Arena. “WONDERLAND (Symphony No.9)” ouvre les festivités. Le public est au rendez-vous et vibre lors de la high-note tant attendue de Jong-ho. L’instant est religieux et chaque fan retient alors son souffle face à la prestation. Le ton est donné ! ATEEZ est déterminé à retourner Paris ! Retour dans le passé avec “Pirate King”, premier morceau du groupe sorti en 2018. Moment de nostalgie qui ne perturbe pas les fans, grands connaisseurs de la discographie passée et présente. Les deux premières chansons viennent de passer et le premier échange entre les jeunes hommes et les fans peut enfin avoir lieu. Les Atinys se font entendre que ce soit par la voix que par les tremblements dans les gradins. L’échange dure quelques minutes et confirme que Paris est bien décidé à marquer les esprits des coréens.


Puis, les premières notes de “Say My Name” résonnent alors que l’emblématique “ATEEZ PRÉSENT” retentit comme un coup de marteau. Le refrain, bien connu, est repris en chœur tandis que la fosse reprend la chorégraphie. Quelle ambiance ! Le concert suit son court sans que la ferveur ne diminue, bien au contraire. Plus le temps passe et plus la salle entre en ébullition. ATEEZ s’imprègne de l’ambiance française lors d’un nouvel échange et a su conquérir le cœur des fans en jouant avec eux au travers de quelques instants magiques où HongJong et Yun-Ho multiplient les phrases en français.


Nous sommes désormais à la moitié du concert. Le groupe échange une nouvelle fois avec la salle et nous révèle une surprise. Maddox débarque sur scène, seul. Le temps de discuter un peu, le chanteur nous fait l’honneur de reprendre “Easy on Me” de Adèle. Sa voix s’élève et envoûte les milliers de personnes présents. L’émotion est tellement forte que seul le silence lui fait écho avant que cris et applaudissements ne viennent clôturer le morceau. Seul face à une salle comble, le chanteur a su conquérir Paris. Après quelques mots à l’attention du public, Maddox débute “Lamp”. Une nouvelle preuve de son talent !


Le soliste repart avec des étoiles pleins les yeux, laissant place à la suite du show. ATEEZ repart sur les chapeaux de roues avec “Answer”, sûrement l’un des morceaux les plus connus de sa discographie.


Puis sans répit, le groupe enchaîne avec un medley de “Good little Boy”, “The Leaders” et “TO THE BEAT”. L’ambiance qui s’était adoucie repart de plus belle, les fans donnant de la voix tout en sautant et dansant. La température ne cesse d’augmenter face à l’engouement des Atinys qui s’accroît une nouvelle fois alors que “THANXX” et “The Real” s’enchaînent. YunHo en profite d’ailleurs pour offrir un incroyable “Ici c’est Paris “ digne des meilleurs supporters parisien ! Il est désormais 22h40, heure présumée de fin du concert. ATEEZ termine son show avec près de quarante minutes de retard ou plutôt de bonheur pour une foule qui en redemande. Le nom du groupe est scandé dans la salle pendant près cinq minutes avant qu’il ne réapparaisse sur scène.


Vous aimez les ascenseurs émotionnels ? Parce que c’est ainsi que ATEEZ a décidé de clôturer cette soirée exceptionnelle ! Les premières notes de “Eternal Sunshine” résonnent. La foule s’ambiance immédiatement sur les notes rafraîchissantes. On reste dans les mêmes tons avec “Dancing like a Butterfly Wings”. On ralentit encore avec “Star 117” pour une fin de concert toute en douceur. L’apogée de ce moment arrive avec “Turbulence” qui conclut cette soirée avec une démonstration vocale prouvant que ATEEZ ne sait pas que performer !


Le temps des pleurs, des câlins et surtout le temps des au revoir le groupe arrive. Il ne nous reste plus qu’à rentrer chez nous, la tête et le cœur emplis de toutes les émotions vécues pendant près de trois heures de live.


Notre équipe tenait à remercier ATEEZ, MyMusicTaste, l'AccorHotels Arena et les Atinys pour cette soirée.

 

Rédaction : Gaëlle Pons

(c) Photos : ATEEZ, KQ Entertainment & l'AccorHotelsArena

12 vues
bottom of page